On fait

Tempête de création sur une Nuit Blanche parsemée de constellations !

Noctambules ! Dans la nuit du 6 au 7 octobre, en prologue du mois de l’art contemporain parisien, célébrez la culture dans tout Paris : c’est la 17e édition de la Nuit Blanche ! On vous propose notre sélection…

Eparpillée dans la ville mais pensée selon 4 parcours distincts, la Nuit Blanche célèbre la création contemporaine en offrant aux promeneurs d’un soir, amoureux de l’art, observateurs affirmés ou curieux débutants, un scintillant spectacle qui leur mettra des étoiles plein les yeux.

Etoile polaire de cette nouvelle édition, Gaël Charbau, directeur artistique mais aussi fondateur de l’excellent Particules, propose d’arpenter Paris à la découverte de nébuleuses créatives et d’observer la ville sous un nouveau jour. Les 4 constellations en question : L’ILE SAINT LOUIS, LES INVALIDES, LA VILETTE & LA PORTE DOREE, sans oublier les satellites, les hors-parcours et les rendez-vous en région.

Alors oui, on sait par expérience que parcourir la galaxie parisienne en cette nuit effrénée n’est pas de tout repos. Il faut parfois jouer des coudes pour éviter les astéroïdes (par là j’entends la foule évidemment) et parvenir à ses fins.

Voici donc une petite sélection, définie selon ton profil et non les parcours pour, telle une étoile filante, profiter au maximum des installations et performances de cet événement 100% gratuit.

Vous êtes un astronaute expérimenté de l’art contemporain
(Sélection pour les habitués)

Tu es peut-être habitué à courir les musées, mais sache que la Nuit Blanche te permet aussi de découvrir les grandes institutions sous un autre jour, comme le Petit Palais avec l’installation sonore sculpturale du très poétique Tarik Kiswanson ou La réserve de Charlotte Moth qui vous révèle les dessous du musée…

Mais cette nuit-là, repousse aussi les limites de ta culture et pars à la découverte de nouvelles formes de création. Allons d’abord à la découverte d’astres peu connus : Cap sur la scène émergente ! Le collectif Thanks for Nothing investit le Pont Alexandre III en créant – je cite – « un dialogue entre le monde de l’art et le monde associatif. ». Ça s’annonce fourni, avec tout un programme de lectures, projections, performances en tous genres !

Si l’art n’a peut-être plus de secret pour vous, mais que les nouvelles technologies c’est une toute autre histoire, alors direction La Folie numérique pour expérimenter la « Digital Mental Translation » et autres fantaisies délicieuses du collectif In-Dialog ! Sans oublier le Fablab de Villette Markerz qui te permettra d’exacerber ton regard critique face aux innovations numériques.

Vous êtes la Grande Ourse, la Petite Ourse et les enfants Ourses
(Sélection pour les familles)

Chez kartel on estime que la sensibilité culturelle se travaille dès le plus jeune âge… alors hop, on embarque à bord de la poussette spatiale pour faire la Nuit Blanche en famille !

Déjà à savoir, de multiples parcours et activités sont pensés à destination des plus jeunes. Sinon, pas de scrupule, on plonge direct le petit dans le grand bain en le faisant côtoyer les formes d’art les plus farfelues. Démonstration professeur avec la Nuit Blanche des enfants organisé par l’association EXPOSED à la Mairie du 18ème.

Autre étape incontournable pour nos chères petites têtes blondes, Little Villette qui fait sa Little Nuit Blanche et son parcours interactif.

Il parait sinon, que robots et enfants, ça fait toujours bon ménage… Ça tombe à pic ! Le chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing propose une nuit de la danse sensorielle où enfants, robots donc, et adultes dialoguent façon néo futuriste : c’est la rencontre des communautés humaines…et non humaines !

Ensuite, pourquoi ne pas découvrir avec les plus petits L’expérience de l’ordinaire, travail du plasticien Benjamin Loyauté, qui fait depuis quelques années une fixette sur les bonbons. Si bien d’ailleurs, qu’il a créé les siens : les loulouptis ! Il utilise ces mini sculptures à dévorer pour aborder les conflits dans le monde et leurs impacts, mais aussi pour réveiller les souvenirs des visiteurs, transformés le temps de cette Nuit Blanche en performeurs.

Et puis, on atterri au Parc zoologique de Paris pour faire renaître l’enfant qui est en nous avec la déambulation immersive du metteur en scène Phillipe Quesne et devenir explorateurs de l’espace en tentant de retrouver les œuvres que Laurent Le Denuff a dissimulé dans le paysage.

Vous êtes un extraterrestre de l’art contemporain
(Sélection pour les novices et réfractaires)

« L’art, ce n’est pas vraiment ton truc, toi t’es terre-à-terre, cartésien et blablabla » ? Oh oui, on a déjà entendu ça. Mais pas d’excuse figure toi, car Gaël Charbau a un penchant pour les sciences et a particulièrement bien mêlé les intentions des deux disciplines.

Alors suis ta boussole direction la Cité des sciences et de l’industrie pour découvrir l’œuvre Platonium d’Eric Michel et Akari-Lisa Ishii qui a déjà exploré la planète Lyon pour la Fête des Lumières.

Histoire de prendre une bonne goulée artistique, plonge dans les fresques immersives d’Abdelkader Benchamma qui investit le Collège des Bernardins. Ensuite met l’autopilote et laisse toi porter par les compositions de Raphael Navarro et Yaël Naim pour La nuit de la magie au Théâtre du Rond-Point. Cette soirée de « magie nouvelle » devrait déconnecter tes sens à souhait !

Mais l’un des rendez-vous emblématiques de cette édition c’est sans doute Mon super kilomètre. Une installation de… suspense… 1 kilomètre qui relie l’Esplanade des Invalides aux Champs Elysées où se mélangent sports aux règles revisitées, food trucks, concert  électro et la liste est longue : bref, une installation qui va provoquer des rencontres et des échanges interstellaires.

Si tu t’es un peu plongé dans le programme, tu as dû remarquer qu’il était particulièrement fourni. Alors un gros plus pour cette nuit de folie créative, c’est la présence de Yes We Camp, dont les médiateurs revêtent leurs plus belles combinaisons pour vous informer au mieux sur les quatre points infos.

Les Bonus…

Y a plus de place dans le vaisseau : que voir en extérieur ? (sélection pour les promeneurs)
Vous voulez vous la mettre en orbite ? (sélection pour les fêtards)

On espère que cette petite sélection vous aura plu ! Maintenant cher astronaute, la culture n’étant pas à des années lumières, on enfile sa plus chaude combinaison spatiale pour partir à la conquête des constellations ! On espère vous croiser sur l’un des parcours ce weekend, qui sait ?

Tout, tout, vraiment tout le programme ici : https://quefaire.paris.fr/nuitblanche
Retrouvez aussi la carte de la #nuitblanche sur @Mapstr !

Crédit photo : Samuel Trenquier

Laissez un commentaire